Archives Prévention et Traitement des maladies

Don du sang 2015
Don du sang mode emploi
Don du sang 2015 communique presse

26 mai 2015 - Aide à l'association SOSUSCA

20150526 sosuca

Mars 2015 - Lutte contre la poliomyélite

Polio. La poliomyélite est une maladie invalidante potentiellement mortelle qui menace toujours de nombreux enfants dans le monde. Le virus de la polio s’attaque au système nerveux et peut causer la paralysie en quelques heures. Il peut frapper à tout âge, mais affecte principalement les enfants de moins de 5 ans.

La polio aujourd’hui. Il ne reste plus à l’heure actuelle que trois pays n’ayant jamais stoppé la transmission du virus sauvage de la polio : l’Afghanistan, le Nigeria et le Pakistan. Moins de 250 cas de polio ont été enregistrés dans le monde en 2012, soit une diminution de 99 % par rapport aux années 80 durant lesquelles près de 1 000 nouveaux cas étaient recensés chaque jour. Si nous ne poursuivons pas nos efforts, les experts s’accordent à dire que la polio pourrait reprendre le dessus et affecter 10 millions de personnes au cours des 40 prochaines années.

La problématique. Le dernier pourcent est le plus difficile à vaincre en raison de facteurs divers comme l’isolement géographique, le faible niveau d’assainissement, les conflits armés ou les barrières culturelles. Tant que la polio n’est pas éradiquée, tous les pays restent sous la menace d’une épidémie.

La solution. Des fonds supplémentaires sont nécessaires pour en finir avec la polio. Grâce à une nouvelle campagne qui va s’étendre de 2013 à 2018, pour chaque dollar versé au Rotary et alloué à l’éradication de la polio, la Fondation Bill & Melinda Gates s’engage à en verser le double. Ces fonds permettront de fournir le soutien opérationnel, le personnel médical, les équipements de laboratoire et le matériel éducatif dont ont désespérément besoin les travailleurs de santé et les parents. Les gouvernements, les entreprises et les particuliers jouent aussi un rôle majeur dans la recherche de fonds.

 

PolioPlus. Le Rotary a lancé son programme  PolioPlus en 1985. Depuis, le Rotary et ses partenaires ont contribués à réduire le nombre de cas de polio de 350 000 à moins de 250 aujourd’hui et ils resteront impliqués jusqu’à ce que tous les enfants soient à l’abri. Le Rotary a apporté plus de 1,2 milliard de dollars et d’innombrables heures de bénévolat pour vacciner plus de 2 milliards d’enfants dans 122 pays. De plus, le Rotary a joué un rôle essentiel pour inciter les gouvernements à verser plus de 9 milliards de dollars en faveur de l'effort d’éradication.

 

L’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio. L’Initiative  mondiale  pour  l’éradication de la polio, formée en 1988, est un partenariat public-privé comprenant le Rotary, l’Organisation mondiale de la Santé, le  Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), l’UNICEF, la Fondation Bill & Melinda Gates et des gouvernements du monde entier. Le travail  du Rotary se concentre sur le plaidoyer, les collectes de fonds, la mobilisation des bénévoles et la sensibilisation du public.

 

La mobilisation des membres de Rotary clubs. Plus d’un million de Rotariens dans le monde apportent leur temps et leurs ressources personnelles pour en finir avec la polio. Chaque année, ils sont plusieurs centaines à s’investir aux côtés des travailleurs de santé pour vacciner des enfants dans les pays affectés par la polio. Ils travaillent avec des partenaires comme l’UNICEF pour diffuser l’information à ceux qui sont isolés par des conflits ou la pauvreté. Les Rotariens recrutent également de nouveaux bénévoles, aident au transport du vaccin et proposent un soutien logistique sur le terrain.

La  campagne  « À  ça ».  Un  nombre  croissant  de  célébrités  et  de  personnalités  rejoignent  la campagne « À ça [d’en finir avec la polio] » du Rotary. On retrouve ainsi Bill Gates, l’archevêque Desmond Tutu, Archie Panjabi, Jackie Chan, Jack Nicklaus ou encore Psy. Ces ambassadeurs nous aident à sensibiliser le public à l’importance d’éradiquer la polio.

 

Où en est-on en mars 2015 ?